Ils ont fait Start-up on the beach : Fabrice Barbin

Féru d’entrepreneuriat, d’innovation et de technologies, Fabrice Barbin a fondé Synergiz en 2011 avec l’idée de développer un centre de recherche & développement aux compétences pointues, spécialisé sur les technologies Microsoft®. L’objectif : Accompagner toutes les entreprises dans la réalisation ou la mise en production de leurs projets numériques.

Convaincu par les bienfaits de la dynamique de réseau et à l’économie de territoire, ce « technology enthusiast » comme il se définit lui-même, s’est investi pour le développement de plusieurs communautés d’acteurs, dont Digital Saint-Malo dont il fut le président.

Il a participé aux deux éditions (2016 et 2017) de Start-up on the beach. Cette année, il présentait ses projets à des investisseurs.

 

Bonjour Fabrice, 

Tu as participé et pitché à Start-up on the beach, alors c’était comment ?

C’était une journée mémorable. Avec cette seconde édition, l’événement s’ancre dans le paysage des incontournables pour les investisseurs et les start-up.

Il faut dire qu’il revendique une identité bien particulière et casse les a priori.

Parler investissement, innovation, développement peut aussi se faire les pieds dans le sable ou sur le pont de bateau corsaire !

L’ambiance est détendue, décalée, festive. Ça facilite les échanges et les prises de contacts.

 

Tout le monde ne le sait pas, mais tu es à la tête d’une des entreprises les plus innovantes sur le territoire, tu nous expliques ce que tu fais et quelles sont tes actualités ?

Synergiz travaille depuis maintenant 7 ans dans la création d’expériences collaboratives et interactives pour les professionnels.

Nous sommes focalisés sur le sujet des Interfaces Naturelles.

Dit autrement, nous essayons d’exploiter au mieux les 5 sens de l’humain pour lui faciliter sa vie professionnelle. Nous touchons donc à des sujets aussi variés que la reconnaissance vocale, l’interaction par le geste, le tactile, la visualisation d’hologrammes, la détection d’émotions…

Nous travaillons principalement avec des grands comptes nationaux dans les secteurs de l’industrie (Engie, Schneider, …), des médias (TF1, M6, …) et du commerce (Danone, Moët Hennessy, Red Bull, …).

Notre développement connait aujourd’hui une forte croissance,

selon deux axes très différents : tout d’abord, sur le sujet de réalité augmentée. Nous sommes un des partenaires privilégiés de Microsoft en France pour travailler sur son casque HoloLens.

Ensuite, sur les sujets liés à la transformation digitale des points de vente : nous développons une gamme de distributeurs interactifs offrant aux consommateurs de nouvelles expériences d’achats, utiles et ludiques.

 

En quoi est-ce important pour toi qu’un événement comme Start-up on the beach existe à Saint-Malo ?

Cet événement est pour moi une parfaite illustration de ce que peut offrir Saint-Malo à un entrepreneur : la capacité à concilier, pour lui comme pour ses équipes, un cadre de vie exceptionnel au sein duquel il pourra faire grandir son projet entrepreneurial.

 

Tu fus aussi un membre fondateur de Digital Saint-Malo et tu réponds toujours présent dans les moments importants de l’association, en quoi est-ce important que ce type de structure existe à Saint-Malo ?

Ce qui m’a motivé à initier le projet Digital Saint-Malo a été le constat que notre territoire regorgeait de talents œuvrant dans le digital, mais qu’il n’existait malheureusement pas de dispositif leur permettant de se connaître, de se rencontrer et d’échanger.

Au regard des nombreux projets, idées, événements, qui ont pu être initiés depuis le naissance de Digital Saint-Malo, je me dis que nous avons bien fait de lancer cette dynamique. Aujourd’hui, elle démontre que Saint-Malo ce n’est pas uniquement une plage. C’est aussi un écosystème numérique actif, qui n’a pas peur d’entreprendre et d’étonner, qui forme, qui recrute et qui exporte son savoir-faire !

 

Quel message ou conseil tu donnerais à une personne qui a un projet en rapport avec le numérique et qui cherche à le faire émerger ici, sur notre beau territoire ?

Entreprendre sur le territoire malouin, c’est incontestablement intégrer un écosystème avec des valeurs fortes !

Entre esprit de conquête, héritage certain des corsaires et esprit de famille, l’environnement est propice à l’émergence des projets. Les acteurs malouins jouent pleinement le jeu de l’écosystème et n’hésitent pas à assurer les mises en relation quand cela peut faire avancer le projet !
Et puis est-ce vraiment nécessaire de parler du cadre de vie ? Qui ne rêverait pas d’entreprendre ici ? Les pieds dans l’eau à juste 2h17 de Paris !

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] pour cette entrepreneuse pétillante et rencontré dans la foulée le bureau de l’époque, dont Fabrice Barbin de Synergiz, Tiphaine Follio de Learny Birds et Benoît Saint-Mleux ; une équipe bienveillante, authentique, […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *